Je n'aime pas ces Vers

Quand j'arpente les rues
des États-Unis
et vois les enfants,
je leur tends mes bras,
les embrasse, si je peux,
et après,
triste, m'en vais.

Un jour,
quand ils seront plus grands
ils seront envoyés dans mon pays
et là,
à mes enfants,
donneront la mort.

Peut-être,
tireront sur moi,
pendant que je lirai ce poème.

Aussi, ils sourient avec moi
et, sans savoir rien des invasions,
ils continuent à jouer et à courir.

 
 Castellano English

    
 

Aucune partie de ce document ne peut être reproduite, placée dans un système de recherche documentaire ou transmise, sous quelque forme ou de quelque façon que ce soit, sans l'obtention préalable du consentement par écrit de l'éditeur de l'Hexagone ou dans le cas de photocopies ou d'autres formes de copies reprographiques, d'un permis de Canadian Reprography Collective (Cancopy), 1 Yonge Street, Suite 1900 Toronto, ON M5E 1E5 Canadá. Ph 800-893-5777 / (416)868-1620 /Fax:(416) 868-1621. et dans le cas de États-Unis : Copyright Clearance Center, Inc. 222 Rosewood Drive Danvers, MA 01923 USA. Ph. 978-750-8400 / Fax 978-750-4470